La décroissance…

“(…) L’existence de sous-hommes dont la dignité peut être sacrifiée sur l’autel du productivisme est le moteur de ce cercle infernal. Nos hommes et femmes politiques peuvent nous vendre à loisir le développement durable et autres fadaises recouvertes d’une mince couche d’écologie et d’éthique, l’obsession de la croissance oblige à asservir une partie toujours plus grande de l’humanité pour des motifs économiques. Le seul moyen […]

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut