Transhumanisme et sens de la limite

“Pour les Anciens, l’imperfection n’est pas du côté de la limite, mais de l’illimité. Avoir une limite, c’est avoir un contour, une forme, une consistance. Être illimité, c’est être fantômal, informe, inconsistant. La perfection n’est pas dans un perpétuel dépassement de soi qui justement laisserait le soi derrière (afin de mettre le moi en avant, et ses mérites sans grâce). C’est d’être […]

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut