Ecologie

COP21 dessin de presse écologie
COP21 dessin de presse écologie

« Luttons contre le réchauffement de la planète. Ouvrons nos frigos! »

« Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun mais pas assez pour la cupidité de tous. »
Gandhi

« Dis-moi ce dont tu as besoin, je te dirais comment t’en passer ! »

écologie dessin de presse

« Vivre simplement pour que simplement les autres puissent vivre. »
Gandhi

« Quand le dernier arbre aura été abattu, quand la dernière rivière aura été empoisonnée, quand le dernier poisson aura été péché, alors on saura que l’argent ne se mange pas. »
Geronimo

Zéro papier
Zéro papier
environnement
environnement

« L’apparition de ces droits sociaux nouveaux, brandis comme slogans, affiche démocratique de la société d’abondance, est donc symptomatique, en fait, du passage des éléments concernés au rang de signes distinctifs et de privilèges de classe (ou de caste). Le “droit à l’air pur” signifie la perte de l’air pur comme bien naturel, son passage au statut de marchandise, et sa redistribution sociale inégalitaire. Il ne faudrait pas prendre pour un progrès social objectif (l’inscription comme “droit” dans les tables de la loi) ce qui est progrès du système capitaliste – c’est à dire transformation progressive de toutes les valeurs concrètes et naturelles en formes productives, c’est à dire en source :

1 – de profit économique,
2 – de privilège social. »
Jean Baudrillard, La société de consommation, Denoël, 1970, (réédition Gallimard, Folio essais, 2008, p. 75).

iso 14001, usine écologique

Recyclage
Recyclage

« La croissance est un « fait total » qui englobe toutes les dimensions de notre existence et de notre société. Nous sommes dans des sociétés dont le fondement devient le refoulement, la transgression et la destruction de toute limite. Comme le rappelle le philosophe Jean-Claude Michéa, le libéralisme économique « de droite » et le libéralisme culturel « de gauche » ne s’opposent pas mais font système. Ils sont la même face d’un seul ruban de Möbius. C’est au nom des mêmes arguments que sont, par exemple, revendiqués le travail le dimanche et la libéralisation de la consommation de drogues. Or, la condition de l’humanité, et celle de la liberté, c’est l’intégration de la limite. La destruction de la nature n’est que la conséquence de cette incapacité à nous en fixer. »
Vincent Cheynet

« Nous n’héritons pas de la terre de nos parents, nous l’empruntons à nos enfants. »
Proverbe Amérindien

“Prenons l’urbanisme comme exemple. Une ville durable, ce n’est pas forcément une ville qui se « développe », ce peut être une ville qui se stabilise, qui améliore ses équilibres. La notion de développement durable est donc ambiguë. Il faut pousser ses partisans dans leurs retranchements et les amener à reconnaître, s’ils sont de bonne foi, qu’il y a des choses à ne pas développer.” Pierre le Vigan, in Philitt.

 Les écologistes sont très importants en ce moment. et cela parce qu’à une époque plutôt relativiste et constructiviste, où l’homme s’imagine volontiers qu’il peut tout faire et que tout est possible impunément, l’écologie est le seul courant de pensée qui aperçoit des limites. L’écologie voit le monde comme un ordre façonné en dehors de nous, dont nous ne sommes pas les maîtres absolus, et que nous devons respecter : c’est un scoop. 
Les écologistes sont des conservateurs au sens où l’on pense que tout n’est pas possible impunément, que nous ne sommes pas des dieux. C’est pourquoi il faut partir de là pour faire comprendre le reste. Si la nature est confiée à notre garde, alors peut-être nos contemporains pourront-ils comprendre que l’homme aussi est confié à notre garde.”
Chantal Delsol.

 

“Mais il ne suffit pas de penser aux différentes espèces seulement comme à d’éventuelles “ressources” exploitables, en oubliant qu’elles ont une valeur en elles-mêmes. Chaque année, disparaissent des milliers d’espèces végétales et animales que nous ne pourrons plus connaître, que nos enfants ne pourront pas voir, perdues pour toujours.L’immense majorité disparaît pour des raisons qui tiennent à une action humaine. À cause de nous, des milliers d’espèces ne rendront plus gloire à Dieu par leur existence et ne pourront plus nous communiquer leur propre message. Nous n’en avons pas le droit.”
Pape François, Laudato Si.

 

“De nos jours, dès que l’on prétend marquer une limite, on croit aussitôt qu’il s’agit de se serrer la ceinture, alors qu’il s’agit seulement d’avoir une ceinture. Et même d’avoir quelque chose sous la ceinture. De quoi est-il question ? De croissance. Or qu’est-ce que la croissance ? Une opération du vivant. L’opération médiane, qui se situe entre la nutrition et la génération. Un vivant, fût-ce une plante, se nourrit pour se sustenter et pour croître. Mais cette croissance a un terme – de sorte que la notion de « croissance illimitée » est un cercle carré, une tige sans fin, c’est-à-dire sans floraison ni fructification.”. Fabrice Hadjadj, in Limite, revue d’écologie intégrale. Septembre 2015.